Les 5 et 7 novembre derniers se tenait la Table nationale de plein air des URLS, au Manoir du Lac Delage près de Québec. Cette année, ce sont deux demi-journées qui ont été organisées conjointement par le Consortium plein air des URLS et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES). Dans un contexte où les URLS ont de nouvelles responsabilités en plein air depuis 2017, ces rencontres permettent de riches échanges, notamment sur les priorités régionales de chacune d'elles, avec les représentants plein air du MEES. Éventuellement, les prochaines rencontres seront bonifiées de contenus de formations spécifiques aux agents plein air. La formation des agents des URLS fait d’ailleurs partie du rôle des porteurs de consortiums du Regroupement des unités régionales de loisir et de sport (RURLS).

 

 

Le 5 novembre, considérant que de nouveaux agents plein air sont en fonction dans plusieurs URLS, l’équipe plein air du MEES a présenté le portrait sommaire du plein air au Québec selon les structures et les rôles du Secteur du loisir et du sport du MEES, des URLS, des fédérations de plein air ainsi que des instances permanentes en place (comités). Les programmes d’aide financière ainsi que les principales ressources documentaires y ont également été présentés.

 

M. Patrick Daigle de la Fédération des éducateurs et éducatrices physiques enseignants du Québec (FÉÉPEQ) est aussi venu présenter quelques projets en cours en lien avec le développement de la pratique du plein air au Québec, et ce, principalement auprès des jeunes. Les différents acteurs nationaux et des fédérations pourraient aussi être invités à faire des présentations lors de prochaines rencontres.

 

Plusieurs autres sujets ont été abordés lors de ces deux demi-journées, tels que la présentation et la bonification du plan d’action du Consortium plein air et l’état d’avancement des travaux de certains comités provinciaux sur lesquels des agents plein air siègent comme représentants du RURLS. Ensuite, des discussions ont eu lieu au regard de la portée à donner aux projets interrégionaux des URLS 2017-2018 ainsi que pour ceux à venir en 2018-2019.

 

Une dynamique intéressante s’installe parmi les URLS du Québec, ce qui outille davantage les agents plein air dans chacune des régions.

 

Pour plus de questions, n’hésitez pas à communiquer avec l’agent plein air de votre région qui demeure un partenaire à considérer dans le développement et la promotion du plein air au Québec.

 

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now