La 15e Olympiade internationale de géographie dans la forêt boréale québécoise

 

La 15e Olympiade internationale de géographie (iGeo) s’est tenue du 31 juillet au 6 août 2018 à Québec sur le campus de l’Université Laval, avec des excursions de plein air dans la région de Charlevoix pour profiter des paysages de montagnes, de champs et du fleuve ainsi que le paysage boréal de la Forêt Montmorency. Les Olympiades sont organisées sous les auspices de l’Union géographique internationale avec l’objectif de promouvoir la discipline en coordonnant la recherche géographique et l’enseignement dans tous les pays du monde.

 

 

Les Olympiades représentent une occasion unique d’engager avec les meilleurs jeunes géographes du monde et de les aider à mieux apprécier non seulement la diversité des cultures au monde, mais également celle des paysages. Cette année, le Bouclier canadien, les basses terres du Saint-Laurent et les Appalaches du Québec étaient à l’honneur. Pendant une semaine de concours, les géo-Olympiens ont participé à des exercices écrits et terrains afin de démontrer leur compréhension de la géographie humaine et physique rencontrée dans la région de Québec.

 

Les Olympiades de 2018 étaient la deuxième plus importante jamais organisée avec 165 compétiteurs représentant 43 pays différents. Les compétiteurs étaient accompagnés de 86 chefs d’équipe et pris en charge par une trentaine de bénévoles du Québec et du Canada. Après une semaine de compétition intense, le dernier jour de chaque olympiade comprend un événement culturel. Au cours des dernières années, il y a eu des feux d’artifice et des visites de musées. Les organisateurs des Olympiades de 2018, Matthew Hatvany (Université Laval), Lynn Moorman (Mount Royal University, Alberta) et Beth Dye (Twin Rivers Education Centre, Colombie-Britannique) ont décidé de faire quelque chose de complètement différent.

 

Ils ont collaboré avec Hugues Sansregret de la forêt Montmorency pour imaginer une journée de plaisir et d’apprentissage du paysage boréal québécois. Grâce notamment au soutien financier reçu du Secrétariat à la Capitale-Nationale, la Fondation de la faune du Québec, Tourisme Charlevoix et la Société d’aide au développement de la collectivité – Charlevoix, Côte-de-Beaupré, île d’Orléans, six sites d’interprétation ont été aménagés en pleine forêt où les étudiants se sont arrêtés pour se renseigner sur la flore boréale, la faune, les cours d’eau, la gestion forestière, l’écologie et la géologie. Pour beaucoup, c’était là la première et peut-être la seule fois où ils visiteraient l’immense forêt qui entoure la partie septentrionale de notre globe. Un souper était servi avec des produits de la forêt boréale.

 

La soirée a été couronnée par un concert faunique – un événement unique au monde. Ce concert extraordinaire est présenté sous les étoiles au cœur de la forêt boréale par des musiciens installés en bateaux au centre d’un lac. La musique reproduit les sons d’animaux typiques de la région boréale, notamment les loups, les orignaux et les huards. Ce fut une expérience intime avec la culture québécoise et l’environnement naturel qui s’est gravée dans la mémoire de tous les participants!

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter par courriel M. Matthew Hatvany

 

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now